Formation professionnelle continue durant le chômage partiel

Dernière mise à jour de cette page le 04-03-2016

Afin de promouvoir la formation professionnelle continue dans les entreprises ayant recours aux différents régimes de chômage partiel, l'Etat augmente de 80 % à 90 % le remboursement des salaires normalement perçus par les salariés pendant les heures chômées si les salariés participent à des formations pendant ces heures.

Les entreprises demandent le remboursement des indemnités versées aux salariés auprès de l'Agence pour le développement de l'emploi (ADEM).

La part des heures de chômage partiel prise en charge par l'Etat varie selon que le salarié a suivi plus ou moins de 16 heures de formation par mois.

Formulaires / Services en ligne

Effectuez votre démarche

Personnes concernées

Entreprises éligibles

Cette mesure est destinée à toute entreprise ayant recours :

Salariés éligibles

Cette mesure s'applique à tous les salariés en chômage partiel dont le lieu de travail se situe au Luxembourg.

Cas particuliers

Le chômage partiel n'est pas applicable aux apprentis, ni aux travailleurs intérimaires.

Formations éligibles

Toutes les formations éligibles dans le cadre d'un plan de formation professionnelle continue peuvent faire l'objet de l'aide prévue dans le cadre du chômage partiel.

Il peut s'agir :

  • de formations sur le lieu de travail ("on the job training") ;
  • de formations au sein de l'entreprise ;
  • ou encore de formations organisées en externe.

Conditions préalables

Pour pouvoir solliciter le soutien supplémentaire pour formation professionnelle continue dans le cadre des différents régimes de chômage partiel, l'entreprise doit :

Délais

L'entreprise doit envoyer sa demande de remboursement dans les 2 mois suivant le mois de survenance du chômage partiel, sous peine de forclusion.

Modalités pratiques

Demande de remboursement

Dans les 2 mois suivant le mois de survenance du chômage partiel, l'employeur adresse à l'ADEM :

Formations < 16h/mois

Si, au cours d'un mois, le salarié a participé à moins de 16 heures de formation pendant les heures chômées, l'Etat rembourse à l'employeur 90 % du salaire normalement perçu au titre de ces heures de formation et 80 % du salaire normalement perçu au titre des autres heures chômées (sans formation) jusqu'à un plafond de 250 % du salaire social minimum.

Formations ≥ 16h/mois

Si au cours d'un mois, le salarié a participé à 16 heures ou plus de formation pendant les heures chômées, l'Etat rembourse à l'employeur 90 % du salaire normalement perçu par le salarié au titre de toutes les heures chômées, mêmes celles pendant lesquelles le salarié n'a pas participé à une formation jusqu'à un plafond de 250 % du salaire social minimum.

Les charges sociales et fiscales se rapportant au salaire réellement perçu par le salarié au titre des heures chômées (c'est-à-dire 80 % ou 90 % du salaire) restent à la charge de l'employeur.

Règles anti-cumul

L'aide perçue pour les formations des salariés dans le cadre des différents régimes de chômage partiel n'est pas cumulable avec les aides pour formation professionnelle continue octroyées par le ministère de l'Education nationale, de l'Enfance et de la Jeunesse.

L'entreprise ne doit donc pas inclure dans ses demandes d'aide pour formation professionnelle continue auprès du ministère de l'Education nationale, de l'Enfance et de la Jeunesse, les coûts salariaux déjà soutenus en tant que mesures de formation dans le cadre du chômage partiel, sous peine de refus intégral de ces dossiers.

Seul les frais d'inscription et les frais accessoires peuvent figurer dans ces dossiers, pour autant qu'ils n'aient pas donné lieu à un remboursement dans le cadre d'un plan de maintien dans l'emploi.

Le ministère du Travail, de l'Emploi et de l'Economie sociale et solidaire informera le ministère de l'Education nationale, de l'Enfance et de la Jeunesse de toutes les aides perçues pour formations des salariés dans le cadre des différents régimes de chômage partiel ou dans le cadre d'un plan de maintien dans l'emploi.

Organismes de contact