Création

La SARL-S : aspects pratiques

Dernière mise à jour de cette page le 27-11-2017

Saviez-vous qu’en présence d’une SARL simplifiée, le fonctionnement est différent de celui d’une SARL classique ? Pourquoi ? Car il n’y a pas de blocage de capital !

Les associés doivent simplement remplir une déclaration sur l'honneur prouvant la libération des apports en numéraire ou en nature.

Quelles sont les étapes à franchir pour créer votre SARL-S ?

Tout d’abord, vous devez rédiger et signer les statuts établis sous seing privé (ou via notaire si souhaité).

Ensuite, il vous faut demander l’autorisation d’établissement adéquate auprès du ministère de l’Economie.

Une fois votre autorisation provisoire reçue, qui comportera un numéro de référence, veillez à immatriculer la société auprès du RCSL en n’oubliant pas de déposer, entre autres, la déclaration sur l'honneur prouvant la libération des apports en numéraire ou en nature.

Enfin, vous pourrez procéder à l’ouverture d’un compte bancaire et recevrez l’autorisation définitive du ministère de l’Economie.

Il ne vous restera plus qu’à réaliser les immatriculations auprès des administrations (CCSS, AED et autres selon le métier concerné) avant de vous lancer !