Participer à un service volontaire

Dernière mise à jour de cette page le 29-01-2015

Le service volontaire a pour but de développer la solidarité entre les jeunes, de promouvoir leur citoyenneté active, de favoriser la compréhension mutuelle entre eux ainsi que de constituer pour eux une expérience d’apprentissage et d’orientation dans le cadre d’un programme de volontariat.

Réservé au secteur associatif et public, il offre aux jeunes, âgés de moins de 30 ans et ayant accompli leur scolarité obligatoire, une expérience de formation non formelle en leur permettant de s’engager dans un projet d’utilité publique au Luxembourg ou à l’étranger, pour une période déterminée et à plein temps.

Au Luxembourg, quatre programmes de service volontaire coordonnés par le Service National de la Jeunesse (SNJ) sont proposés : le service volontaire d’orientation, le service volontaire européen, le service volontaire de coopération et le service volontaire civique. Pour certains programmes, les activités se déroulent au Luxembourg, pour d’autres en Europe et même au-delà.

Formulaires / Services en ligne

Effectuez votre démarche :

Personnes concernées

Le service volontaire s’adresse aux jeunes désirant s’engager, à plein temps et sans interruption, dans un projet d’utilité publique durant une période allant de 3 à 12 mois.

Conditions préalables

Pour pouvoir participer à un service volontaire, le candidat doit avoir accompli sa scolarité obligatoire et être âgé de moins de 30 ans. Pour certains programmes, le candidat doit être majeur.

Par ailleurs, le jeune doit résider légalement :

  • soit au Luxembourg ;
  • soit dans un des Etats membres de l’Union européenne ou y assimilés en tant qu’Etats parties à l’Accord sur l’Espace Economique Européen (EEE)  (Islande, Liechtenstein et Norvège) ou encore au sein de la Confédération suisse ;
  • soit dans un des Etats avec lesquels le Luxembourg a conclu un accord de coopération ou accord culturel.

Pour les volontaires de moins de 18 ans, une autorisation parentale est à joindre à la convention de volontariat.

Participer à un service volontaire requiert une totale disponibilité (pas de cours universitaires en même temps ou d’emploi rémunéré à temps partiel).

Démarches préalables

Le SNJ offre des sessions d'information et des entretiens individuels à l'attention des jeunes qui souhaitent se lancer dans un projet de service volontaire. Pour être reconnu comme volontaire par le SNJ, la participation à une session de formation préalable est obligatoire.

Les dates et les modalités d'inscription peuvent être consultées sur www.volontaires.lu.

Modalités pratiques

Généralités

Pour être admis, le volontaire doit au préalable enregistrer sa candidature moyennant une fiche d'inscription auprès du Service national de la jeunesse.

Il devra ensuite participer à une réunion d'information et à un cours de préparation, puis à un entretien personnalisé.

Il doit par la suite conclure une convention de volontariat avec une organisation de service volontaire agréée dans le cadre d’un projet déterminé et approuvé par le Service national de la jeunesse.

Quatre programmes de service volontaire sont proposés par le SNJ.

Le Service volontaire d'orientation (SVO)

Destiné aux résidents du Grand-Duché, le service volontaire d’orientation s’adresse avant tout aux jeunes ayant quitté le système scolaire sans diplôme et qui cherchent une nouvelle orientation.

Les participants à ce programme bénéficient d’une expérience pratique dans une organisation d’accueil au Luxembourg et d’un encadrement renforcé par les collaborateurs du SNJ. Ils vont ainsi pouvoir découvrir leurs intérêts et talents, tout en s’engageant dans un projet d’utilité publique. L’Action locale pour jeunes (ALJ), l’ADEM, les maisons des jeunes et le CPAS ainsi que les SPAS participent activement à ce programme. L'accent est mis sur l'acquisition de compétences pratiques et un accompagnement personnalisé vers un emploi et/ou une formation qualifiante.

Le Service volontaire européen (SVE)

Destiné aux jeunes adultes issus d’un pays participant au programme européen de mobilité "Jeunesse en action", ce programme permet d'un côté l'envoi de résidents du Luxembourg vers un autre pays européen ou plus loin et d'un autre côté l'accueil de résidents de pays européens au sein de projets au Luxembourg. Le jeune s’engage, pour une durée de 2 mois à 12 mois au maximum, dans un projet d’utilité publique dans un domaine aussi varié que l’animation, les arts, l’environnement, les sports, etc. Ce service promeut et encourage :

  • la mobilité des jeunes au sein et au-delà des frontières de l’UE ;
  • l’apprentissage non formel ;
  • le dialogue interculturel ;
  • l’employabilité des jeunes ;
  • l’intégration de tous les jeunes, quels que soient leur niveau d’instruction et leur milieu social et culturel.

La participation à un SVE n’est pas considérée comme un stage, une formation professionnelle ou un emploi-jeune. Il ne permet pas un séjour d’été à des fins linguistiques.  Il ne s’agit pas non plus d’un emploi rémunéré.

Le Service volontaire de coopération (SVC)

Le service volontaire de coopération (SVC) permet aux jeunes majeurs de partir dans un pays en voie de développement. Ce programme a été mis en place en partenariat avec la Direction de la coopération du ministère des Affaires étrangères. Les volontaires sont envoyés par des organisations d’envoi agréées en tant qu’organisations non gouvernementales de développement (ONGD) et en tant qu’organisations de service volontaire pour travailler sur un projet humanitaire qu’ils sont encouragés à trouver seuls. Le Cercle de Coopération des ONG de développement leur dispense des conseils utiles.

Les jeunes intéressés peuvent se manifester soit auprès du Service national de la jeunesse, soit auprès du Cercle des ONG pour s’informer sur le SVC. Ils peuvent aussi entrer en contact directement avec les organisations d’envoi.

Le Service volontaire civique (SVCI)

Le service volontaire civique offre une opportunité concrète à l’engagement citoyen des jeunes résidents. Il a comme objectif la promotion du bénévolat des jeunes en leur donnant la possibilité de s’investir pour une durée déterminée dans un projet déterminé au plan national afin de les mobiliser pour un engagement plus pérenne.

Les jeunes intéressés à un service volontaire civique doivent obligatoirement passer un entretien auprès du Service national de la jeunesse. Ils peuvent par la suite chercher une organisation d’accueil sur leur propre initiative, soit choisir parmi les projets annoncés dans la bourse à projets.

Les avantages du statut de volontaire

Ces différentes démarches permettent d’acquérir :

  • la reconnaissance du statut de volontaire ;
  • de l’argent de poche et une indemnité de subsistance ;
  • des allocations familiales pour mineurs ;
  • une aide financière mensuelle de l'Etat pour les volontaires âgés de plus de 18 ans, s'ils résident effectivement et de façon continue au Luxembourg et y ont leur domicile légal ;
  • des tarifs réduits (transport en commun, cinéma, théâtre, etc.) ;
  • l’affiliation à la sécurité sociale ;
  • des formations gratuites (séminaires au départ, formation linguistique, ateliers, etc.).

Organismes de contact

138, Boulevard de la Pétrusse
L-2330 - Luxembourg
Adresse Postale B.P. 707 L-2017 Luxembourg
Grand-Duché de Luxembourg
Tél. : (+352) 247-86465
Fax : (+352) 46 41 86
E-mail info@snj.public.lu