Identifier et déclarer le revenu d’une occupation salariée

Dernière mise à jour de cette page le 02-02-2018

Un salarié, qu’il soit contribuable résident ou non résident, perçoit en contrepartie d’une activité salariée un revenu de la part de son employeur.

Les rémunérations en relation avec une activité exercée au Luxembourg sont passibles, en principe, de la retenue d'impôt à la source au Luxembourg, effectuée par l’employeur sur base de la fiche de retenue d’impôt remise par le salarié (qu’il soit résident ou non-résident).

Les retenues d'impôt à la source ont le caractère d'un acompte.

Formulaires / Services en ligne

Effectuez votre démarche :

  • Via un service en ligne

    • Décompte annuel 2017 - Modèle 163
    • Pour les contribuables mariés : demande de simulation ou d'individualisation / taux RTS
  • En téléchargeant un document

* Peut être déposé en ligne via MyGuichet

Personnes concernées

La personne qui exerce une activité au Luxembourg, pour une durée indéterminée ou non, en se mettant à disposition d’un employeur contre une rémunération, peut voir son salaire être imposable au Luxembourg.

Sont notamment visés les :

  • salariés ;
  • fonctionnaires ;
  • employés communaux ;
  • étudiants ;
  • stagiaires, etc.

Modalités pratiques

Définition fiscale d’un revenu d’une occupation salariée

Les salaires et autres avantages versés par un employeur au salarié dans le cadre de la relation d’emploi, qu’il s’agisse de la rémunération principale ou de rémunérations additionnelles, sont considérés comme des revenus provenant d'une occupation salariée.

Tous les biens et avantages en espèces et en nature mis à la disposition du contribuable dans le cadre de l'exercice d’une occupation salariée font partie de son revenu.

L’employeur est responsable du paiement de l’ensemble des salaires et compléments de salaires ainsi que du traitement fiscal qui s’y attache.

Dans la liste ci-dessous, le salarié peut consulter certains des avantages et compléments au salaire ordinaire brut :

  • les gratifications, bonus ou primes ou cadeaux ;
  • la mise à disposition d'une voiture de service ;
  • le rachat par le salarié d'une voiture de service ;
  • la mise à disposition à titre gratuit ou à loyer réduit d’une habitation ;
  • la mise à disposition de prêts sans intérêts ou à taux réduits par l’employeur ;
  • la subvention d’intérêts octroyée par l’employeur.

Lors de la résiliation de la relation de travail pendant l’année, ou au début de l’année suivante, le salarié reçoit de son employeur un certificat de salaire de l'année correspondante qui reprend les revenus (salaires en espèces ou en avantage en nature) issus de son occupation salariée.

Une copie de ce certificat de salaire est le cas échéant à annexer à la déclaration de l’impôt sur le revenu ou le décompte annuel.

Revenus exonérés et non exonérés

En matière d’impôts direct, les contribuables résidents sont soumis à l’impôt sur le revenu en raison de leurs revenus mondiaux (revenus non-exonérés indigènes et revenus exonérés étrangers). Les contribuables non résidents, résidant hors du Luxembourg, sont soumis à l’impôt sur le revenu uniquement en raison de leurs revenus indigènes non-exonérés.

A condition de remplir les conditions de l’assimilation, les contribuables non résidents assimilés fiscalement aux contribuables résidents ont droit aux mêmes dispositions légales, déductions, abattements pour charges extraordinaires et abattement pour mobilité durable que les contribuables résidents, sous réserve toutefois que les revenus indigènes et étrangers soient pris en compte en vue de la fixation du taux d’impôt applicable au Luxembourg.

En vertu des conventions internationales contre les doubles impositions, les salaires sont, en principe, imposables dans l'Etat où la profession est exercée, en tant que revenu non-exonéré indigène.

Du moment que la profession est exercée physiquement au Luxembourg et dans un pays tiers, le revenu est en principe imposable au Luxembourg et dans ce pays tiers. Le cas échéant le revenu est proratisé (split).

Régulariser le revenu d’une occupation salariée par une déclaration ou par une demande en décompte annuel 

Pour régulariser leur situation fiscale, certains contribuables sont dans l’obligation de déposer une déclaration d'impôt sur le revenu (appelée imposition par voie d'assiette). D'autres contribuables peuvent déposer une déclaration ou demander un décompte annuel.

Les différentes conditions qui soumettent un contribuable à une obligation de déclaration d’impôt varient selon que le contribuable est résident ou non résident.

Tout contribuable reste dans l’obligation de déclarer ses revenus si l’Administration des contributions directes le lui demande.

La retenue d’impôt qui a été prélevée par l’employeur sera alors crédité sur le montant de l’impôt dû après cette régularisation.

Organismes de contact

45, boulevard Roosevelt
L-2982 - Luxembourg
Grand-Duché de Luxembourg
Tél. : (+352) 40800-1
Fax : (+352) 40800-2022