Faire garder son enfant à domicile

Dernière mise à jour de cette page le 26-09-2012

A l’instar de la garde d’enfants dans une structure d’accueil, la garde à domicile permet de faciliter la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale.

Il existe plusieurs modes de garde à domicile pouvant venir en aide aux parents pour une garde adéquate de l’enfant.

Formulaires / Services en ligne

Effectuez votre démarche :

Personnes concernées

Tout parent peut faire garder son enfant à domicile, quels que soient sa nationalité ou son lieu de résidence.

Modalités pratiques

Baby-sitting 

Est considérée comme "baby-sitter" toute personne en charge de la garde d’enfant(s) au domicile de l’enfant, pour une période généralement courte, et contre rémunération. Sa tâche est de garantir le bien-être de l’enfant durant l’absence des parents.

Les parents engageant une personne mineure en tant que "baby-sitter" doivent veiller à ce que ses parents soient mis au courant. Il est également conseillé de s’assurer que le / la "baby-sitter" soit assuré(e) en responsabilité civile. Toute personne âgée de plus de 15 ans peut prétendre à une rémunération en tant que "baby-sitter", la législation ne prévoyant en principe pas l’employabilité rémunérée pour les moins de 15 ans.

Les parents qui cherchent un(e) "baby-sitter" peuvent s’adresser :

  • à l’administration communale de leur lieu de résidence. Certaines communes disposent d’une liste de jeunes disponibles pour garder des enfants près de chez eux.

Ils peuvent également consulter le site "babysitting.lu" qui offre une plate-forme de rencontre entre parents et jeunes babysitters confirmés. Le projet est coordonné par l’Agence Dageselteren de l’association arcus (pour la coordination des partenaires) et le Service national de la jeunesse (pour le volet technique). Le projet regroupe 18 partenaires, maisons de jeunes, services communaux et associations confondues.

Employé pour la garde d’enfant

L’enfant peut être gardé par une personne employée à domicile. Il convient dès lors de fixer avec celle-ci les modalités qui figureront dans un contrat de travail : heures de travail, nature du travail, mode de rémunération, congés payés, etc. En outre, l’employé doit être déclaré au Centre commun de la sécurité sociale à l’aide du formulaire de déclaration d’entrée selon la procédure dite simplifiée applicable si une personne est engagée :

  • en tant qu’aide dans le ménage ;
  • pour garder un enfant ;
  • pour donner des soins et des aides à une personne dépendante.

La procédure simplifiée implique de ne remplir qu’une seule déclaration sur le salaire payé et de l’envoyer au Centre commun de la sécurité sociale qui se charge de l’affiliation et perception des cotisations sociales et des retenues fiscales. L’employé ainsi affilié est couvert par les assurances sociales : il est protégé en cas de maladie, de maternité, d’accident de travail et il cotisera pour sa pension de vieillesse.

Le placement au pair n'a pas base légale au Luxembourg. Si une personne souhaite travailler dans un ménage privé, le droit commun lui est applicable tant en matière de droit du travail (contrat de travail "ordinaire") qu'en matière de droit de la sécurité sociale (affiliation).

Garde d’enfants malades

Sur demande, le "Krank Kanner Doheem" prend en charge un enfant malade à son domicile pendant que les parents poursuivent leur activité professionnelle. Le service envoie une collaboratrice à domicile qui prend soin de l’enfant. Il convient de s’inscrire au préalable dans une base de données du service via la fiche d’inscription. Toute personne qui élève seule son enfant est prioritaire.

Le revenu net du ménage sert de base de calcul pour la participation aux frais pour la garde de l’enfant par le "Service Krank Kanner Doheem".

Organismes de contact