Bénéficier des services de l'aide précoce

Dernière mise à jour de cette page le 29-08-2011

L’aide précoce englobe toutes les formes d’aide et de soutien (encadrement général et mesures d’assistance et de rééducation) aux enfants de 0 à 4 ans (avant l’étape de la scolarisation en cycle préscolaire). Elle met à disposition un encadrement thérapeutique général dans les communes et organise le dépistage éventuel de déficiences ou de troubles du développement à travers ses services spécialisés.

Les mesures d’assistance et de rééducation des services spécialisés visent avant tout à aider les enfants qui souffrent de déficience physique, mentale / psychique, sensorielle ou autre. Pour ce faire, l’aide précoce offre une prise en charge au jeune enfant à besoins spécifiques ainsi qu'un soutien à la famille concernée.

L’accent est mis sur une collaboration étroite avec la famille et les interactions entre parents et enfant(s). Les professionnels de l’aide précoce ont pour mission d’informer les parents sur la nature des problèmes de leur enfant et sur les aides possibles, ainsi que de les soutenir dans l’éducation et la vie quotidienne avec l’enfant.

Personnes concernées

L’aide précoce s’adresse à tous les enfants de 0 à 4 ans, et plus spécifiquement à ceux qui présentent un handicap ou le risque d’un trouble du développement dans un ou plusieurs domaines, tels que :

  • la motricité (façon dont l’enfant court, saute, marche, prend les choses en main, etc.) ;
  • la perception sensorielle (utilisation par l’enfant de ce qu’il entend, voit, sent, etc.) ;
  • la cognition (développement de la pensée) ;
  • la communication et le langage (façon dont l’enfant parle et comprend les consignes, etc.) ;
  • l'autonomie (s’habiller, manger, aller aux toilettes, etc.) ;
  • la socialisation (relations de l’enfant avec les autres enfants, avec ses parents et d’autres adultes, le respect des règles, etc.) ;
  • la personnalité (façon dont l’enfant communique ses souhaits et besoins, etc.).

Modalités pratiques

Encadrement général et prise en charge par les services d’aide précoce

Dépistage à travers les visites médicales obligatoires

Afin de diagnostiquer un trouble quelconque le plus tôt possible, un contrôle médical systématique est mis en place dès la naissance de l’enfant.

Pour le nouveau-né et l’enfant en bas âge, 6 visites médicales chez le pédiatre ou le généraliste (jusqu'aux 24 mois de l'enfant) sont obligatoirement prévues afin de bénéficier de l’allocation postnatale selon un rythme défini.

Dépistage à travers les services gratuits de consultation

En dehors des visites médicales obligatoires, les parents peuvent faire examiner l’enfant de 0 à 4 ans dans le cadre des consultations pour nourrissons, dispensées par la Croix-Rouge luxembourgeoise et la Ligue de prévention et d’action médico-sociales.

Après la naissance d’un enfant, les parents sont contactés par écrit. Le formulaire d’invitation aux consultations précise le lieu, les jours et heures d’ouverture lors desquels les parents pourront faire examiner l’enfant.

Les visites ont lieu dans les centres médico-sociaux des communes. Pour la première consultation, les parents doivent apporter la carte de vaccination et le carnet de santé de l’enfant.

Ces examens facultatifs se concentrent en principe sur le diagnostic éventuel de déficiences physiques (examiner les enfants pour un dépistage précoce de carences du développement).

Prise en charge par les services de soutien, prévention et rééducation

Si les parents ont l’impression que le développement général de leur enfant n’est pas normal, ou si un examen occasionnel a détecté un problème éventuel, ces derniers peuvent s’adresser à un service d’aide précoce.

Il existe dans le pays 3 services de rééducation précoce coopérant étroitement, mais fonctionnant de façon différente :

  • les Services de rééducation précoce ;
  • le Service Hëllef fir de Puppelchen qui offre des consultations médicales et thérapeutiques dans ses locaux ;
  • le Sipo qui offre un suivi pédagogique et thérapeutique pour le jeune enfant et sa famille, essentiellement à domicile.

Les prestations des 2 premiers services sont similaires et comportent la prise en charge thérapeutique (observation, traitement et orientation) d’enfants de 0 à 4 ans qui présentent le ou les troubles suivants :

  • troubles moteurs (de cause neuromusculaire ou orthopédique) ;
  • troubles sensoriels ;
  • troubles de l’apprentissage et de la motricité ;
  • troubles de la communication et du langage ;
  • troubles du comportement ;
  • retards de développement.

L’offre du Sipo est disponible sur demande des parents et comprend la prise en charge psychopédagogique et thérapeutique globale des enfants en bas âge (0-6 ans), présentant un handicap ou un risque du développement. Cette assistance englobe l’ensemble du processus d’aide précoce, allant du dépistage et de l’identification du trouble jusqu’à l’intervention.

Il comprend à cet effet d’une part un service d’évaluation permettant d’identifier aussi bien les compétences que les retards de l’enfant et d’autre part un service d’aide thérapeutique permettant une stimulation globale et individuelle du développement, notamment par le jeu.

Cette aide précoce s’adresse aux enfants souffrant des troubles énoncés auparavant.

Problèmes de l’audition et du langage

Dès l’âge de 3 mois, les enfants sont convoqués par écrit au centre médico-social de leur commune pour un examen du développement de l’audition et du langage. Ces examens gratuits ne sont pas obligatoires, mais il est recommandé aux parents de s’y rendre, afin de détecter un éventuel problème dès le plus jeune âge.

En cas de problème, les parents peuvent faire appel aux services audiophonologiques, dont les services, tous gratuits, comportent entre autres des dépistages auditifs. Au moment de la scolarisation, l’enfant peut être pris en charge par le Centre de logopédie en cas de problèmes auditifs graves.

Problèmes visuels

A partir de 6 mois, les enfants sont convoqués par écrit au centre médico-social de leur commune pour un examen du développement de la vue. Ces visites gratuites ne sont pas obligatoires, mais il est conseillé de s’y rendre, afin de détecter une éventuelle anomalie le plus tôt possible. En cas de problème grave, les parents pourront conduire l’enfant au service orthoptique et pléoptique, qui assure le diagnostic et la prévention des troubles de la vision.

Troubles du comportement

Certains enfants ont tendance à s’isoler, tandis que d’autres font preuve d’un comportement très agité, souvent accompagné de problèmes au niveau de la concentration.

Les parents qui ont remarqué ce type de trouble chez leur enfant peuvent s’adresser à plusieurs services ou organisations listés dans la boîte contact, qui prennent en charge les problèmes du comportement.

Organismes de contact

Services d'aides dans le précoce
47, rue de Luxembourg
L-7540 - Berschbach / Mersch
Grand-Duché de Luxembourg
Tél. : (+352) 32 90 31-300
Fax : (+352) 32 91 81

Services d'aides dans le précoce

L-2018 - Luxembourg
Adresse Postale : B.P. 898
Grand-Duché de Luxembourg

E-mail : info@alo.lu

Services d'aides dans le précoce
21, boulevard Dupong
L-1430 - Luxembourg
Grand-Duché de Luxembourg
Tél. : (+352) 45 55 33
Fax : (+352) 45 55 34
Services d'aides dans le précoce
11, rue Barblé
L-1210 - Luxembourg
Grand-Duché de Luxembourg
Tél. : (+352) 44 11 61 01
Fax : (+352) 44 11 63 52
Services d'aides dans le précoce
4, rue Barblé
L-1210 - Luxembourg
Grand-Duché de Luxembourg
Tél. : (+352) 44 11 61 01
Fax : (+352) 44 13 29
E-mail : sec.pedopsy@chl.lu

Services d'aides dans le précoce
17a, route de Longwy
L-8080 - Bertrange
Grand-Duché de Luxembourg
Tél. : (+352) 45 43 06 - 1
Fax : (+352) 45 43 06 - 710
E-mail : info@idv.etat.lu
Services d'aides dans le précoce
15, rue de Cessange
L-3347 - Leudelange
Grand-Duché de Luxembourg
Tél. : (+352) 37 85 24
Fax : (+352) 37 14 96
E-mail : eap@ediff.lu

Services d'aides dans le précoce
11, rue du Fort Bourbon
L-1249 - Luxembourg
Grand-Duché de Luxembourg
Tél. : (+352) 49 30 29
Fax : (+352) 48 20 61
E-mail : csm2@pt.lu

Services d'aides dans le précoce
21-23, rue Henri VII
L-1725 - Luxembourg
Grand-Duché de Luxembourg
Tél. : (+352) 22 00 99 - 1
Fax : (+352) 47 50 97

Services d'aides dans le précoce
Val St. André
L-1128 - Luxembourg
Grand-Duché de Luxembourg
Tél. : (+352) 26 44 48 24
Fax : (+352) 26 44 48 48

Services d'aides dans le précoce
17A, route de Longwy
L- 8080 - Bertrange
Grand-Duché de Luxembourg
Tél. : (+352) 26 44 44 - 69
Fax : (+352) 26 44 44 - 70
E-mail : sge@ediff.lu

Services d'aides dans le précoce
47, rue de l'Alzette
L - 4011 - Esch-sur-Alzette
Grand-Duché de Luxembourg
Tél. : (+352) 545828-1
Fax : (+352) 545828-1
Services d'aides dans le précoce
110, avenue Gaston Diderich
L-1420 - Luxembourg
Grand-Duché de Luxembourg
Tél. : (+352) 47 96 29 56
Fax : (+352) 44 25 19
Services d'aides dans le précoce
59, rue des Romains
L-8041 - Strassen
Grand-Duché de Luxembourg
Tél. : (+352) 25 10 30
Fax : (+352) 25 10 30 30
E-mail : contact@srp-hfp.lu
Services d'aides dans le précoce
3, route d'Arlon
Bâtiment B
L - 8009 - Strassen
Grand-Duché de Luxembourg
Tél. : (+352) 44 54 64-1
Fax : (+352) 45 39 24
Services d'aides dans le précoce
5a, impasse Abbé Muller
L-9065 - Ettelbruck
Grand-Duché de Luxembourg
Tél. : (+352) 81 31 35 21
Fax : (+352) 81 31 36
E-mail : info@sipo.lu

Services d'aides dans le précoce
7, rue du Millénaire
L-8254 - Mamer
Grand-Duché de Luxembourg
Tél. : (+352) 44 71 71
Fax : (+352) 44 71 81
E-mail : info@sipo.lu