Recourir au Centre de Médiation Civile et Commerciale

Dernière mise à jour de cette page le 02-01-2018

Le Centre de Médiation Civile et Commerciale (CMCC) propose un processus de résolution amiable des litiges civils, commerciaux ou sociaux, aussi bien nationaux que transfrontaliers. Il s’agit d’une alternative au règlement des conflits devant les juridictions.

L'objectif est d'aider les parties à parvenir à une solution négociée optimale, ou, à défaut, acceptable pour l'ensemble des parties.

La procédure rapide et peu onéreuse de médiation proposée par le CMCC permet d'améliorer le règlement de tous les litiges.

La médiation est possible même si une procédure devant un tribunal a déjà été engagée.

Formulaires / Services en ligne

Effectuez votre démarche :

  • En téléchargeant un document

    • Exemple d'un accord en vue de la médiation du Centre de Médiation civile et commerciale

Personnes concernées

Tout professionnel et tout particulier qui fait face à un litige civil, commercial ou en matière de droit social peut recourir au service de médiation du Centre de Médiation Civile et Commerciale (CMCC).

Pour certains domaines spécifiques, il existe également d'autres organismes / associations compétentes :

  • Centre de médiation ASBL : affaires familiales, relations de voisinages, mariage ;
  • Ombudsman : litiges entre un citoyen et une administration ;
  • Pro Familia : affaires familiales (divorce, séparation, mésententes familiales, etc.) ;
  • Familljen-Center : affaires familiales (divorce, séparation, mésententes familiales, etc.) ;
  • Service régional de médiation sociale (pour les habitants des régions LEADER Mullerthal et LEADER Miselerland) : relations de voisinage (nuisances sonores, disputes, odeurs, etc.).

Conditions préalables

Pour que la médiation puisse aboutir, elle présuppose une volonté commune des parties de rechercher de bonne foi une issue amiable à leurs désaccords.

Coûts

Le médiateur facture ses honoraires d'après un taux horaire fixé d'un commun accord entre lui et les parties.

Les frais administratifs s'élèvent à 150 euros hors taxes.

Les frais et honoraires de la médiation sont à charges égales des parties, sauf si elles en décident autrement.

Le Centre de Médiation civile et commerciale qui effectue la facturation peut exiger une avance sur :

  • les honoraires définitifs du médiateur ;
  • les frais administratifs.

La partie qui saisit le CMCC avance les frais d'ouverture de dossier.

Modalités pratiques

Saisine du CMCC

Le requérant adresse une demande de médiation écrite sur papier libre (également possible par email) au CMCC en indiquant :  

  • les noms, prénoms, qualités ou raisons sociales, adresses et numéros de téléphone des parties et de leurs conseils;
  • l’objet sommaire du litige et sa valeur en 3 phrases;
  • la position respective des parties ou la position de la partie qui saisit le CMCC unilatéralement.

Le CMCC informe les parties de sa saisine et leur fait parvenir le règlement de médiation.

Les parties ont un délai de 15 jours pour répondre. En cas de non-réponse ou en cas de refus explicite de la proposition de médiation, le dossier est clôturé sans autre délai.

La saisine du CMCC n’interrompt pas les délais de recours devant les juridictions compétentes.

Désignation du médiateur

Le CMCC désigne un médiateur qui est choisi en fonction de la nature du litige et des souhaits exprimés par les parties.

Signature de l'accord en vue de la médiation

Au début de la médiation, le médiateur et les parties signent un accord en vue de la médiation par lequel elles s'engagent à régler leur différend par voie de médiation conformément au règlement de médiation du CMCC auquel les parties déclarent adhérer.

Tant le médiateur que les parties s'engagent à la plus grande confidentialité.

Déroulement de la médiation

Dans l'exercice de sa mission, le médiateur aide les parties à rechercher une solution négociée à leur différend.

La médiation ne peut excéder 3 mois à compter de la signature de l'accord en vue de la médiation. Elle peut toutefois être prolongée sur base d’un commun accord des parties.

A tout moment, les parties, y compris le médiateur, peuvent librement mettre fin à la médiation.

Signature de l'accord

A l’issue de la médiation, lorsque les parties parviennent à un accord, les engagements précis pris par chacune d'elles font l’objet d’un écrit signé par elles : l'accord de médiation.

Celui-ci peut être exécuté, au même titre qu'un jugement, par un huissier de justice, suite à une simple homologation par le tribunal..

Organismes de contact

Bâtiment TL, Cité judiciaire
L-2080 Luxembourg - Luxembourg
Luxembourg
Tél. : (+352) 27 85 42-1
E-mail info@cmcc.lu