Dénoncer une pratique commerciale déloyale

Dernière mise à jour de cette page le 25-08-2015

Le consommateur qui se trouve confronté ou a été confronté à une pratique commerciale déloyale, ou est d’avis que le comportement d’un professionnel est constitutif d’une pratique commerciale déloyale, pourra s’adresser à une organisation protectrice des consommateurs ou directement aux autorités compétentes.

Personnes concernées

L’action en cessation peut être lancée par :

  • toute personne y ayant un intérêt (le consommateur ou un concurrent du professionnel) ;
  • un groupement professionnel ;
  • une organisation protectrice des intérêts collectifs des consommateurs ;
  • le ministère ayant la protection des consommateurs dans ses attributions (ministère de l’Economie) lorsque les intérêts collectifs des consommateurs sont en jeu ;
  • la Commission de surveillance du secteur financier (CSSF) ;
  • le Commissariat aux assurances (CAA).

La personne physique ou morale habilitée à agir doit être en présence d’une pratique commerciale déloyale, ou doit considérer sur base des informations que le comportement du professionnel est une pratique commerciale déloyale.

Modalités pratiques

Introduction de la réclamation

Le consommateur peut s’adresser à l’un des organismes suivants :

Traitement de la réclamation et conséquences juridiques

L’organisme saisi analysera la possibilité et l’opportunité d’agir selon la procédure des référés (procédure qui permet d'obtenir rapidement une décision judiciaire dans les cas d'urgence), en déterminant tout d’abord si les intérêts collectifs des consommateurs sont en jeu.

Le juge saisi d’une réclamation peut ordonner la cessation d’une pratique commerciale déloyale même si :

  • il n’y a pas de preuve qu’un consommateur ou un concurrent a subi une perte ;
  • il n’y a pas de dommage réel subi par un consommateur ou un concurrent, le risque de dommage étant suffisant ;
  • le professionnel n’a pas eu l’intention d’être déloyal ;
  • le professionnel n’a pas été négligent.

Si une clause du contrat a été conclue suite à une pratique commerciale déloyale, le consommateur peut demander au tribunal la nullité de la clause. S’il prouve que cette clause a été pour lui la raison pour laquelle il a conclu le contrat, il peut également demander au tribunal la nullité du contrat entier.

Sanctions

Les professionnels qui ont commis une pratique commerciale déloyale peuvent se voir sanctionner par une amende de 251 à 120.000 euros.

En outre, le consommateur peut invoquer la nullité de toute clause ou de toute combinaison de clauses d’un contrat constitutive d’une pratique commerciale déloyale.

Organismes de contact

Ministère de l'Economie
19-21, boulevard Royal
L-2449 - Luxembourg
Adresse Postale L-2914 Luxembourg
Grand-Duché de Luxembourg
Tél. : (+352) 247-84361
Fax : (+352) 221607
E-mail info@eco.etat.lu